Quelques conseils pour la pratique des raquettes à neige

Débuter en raquettes à neige

La raquette à neige est un accessoire qui permet à son utilisateur de se mouvoir sur différentes couches de neige. Lorsqu’elle est fixée sous une chaussure, la raquette augmente considérablement la surface de portance. Elle aide également à ne pas s’enfoncer dans la neige, et à trouver l’appui nécessaire pour impulser le corps en avant.

La balade en raquettes est un sport de montagne de plus en plus prisé.

Les caractéristiques d’une raquette

La raquette possède des caractéristiques spécifiques que voici :

raquettes-à-neige

 Le cadre

Il est important dans le poids total et la résistance de la raquette à la neige. Il est également responsable de sa flexibilité, car son cambre détermine le déroulé du pas et le confort de marche. Le cadre peut être conçu en aluminium, en plastique ou en carbone.

Le tamis

Il représente la semelle d’une raquette à neige. Sa largeur est fonction des modèles, mais elle oscille généralement entre 20-25 cm. Plus le tamis est large, plus importante est la surface de portance, ce qui augmente son efficacité.

Les fixations

Elles bloquent le pied de façon simple et précise, et réduisent les risques de perte d’équilibre. Elles peuvent être faites à crémaillères ou à sangles.

Le système de réglage

On le retrouve à l’arrière de la raquette, il aide à ajuster sa pointure.

Les crampons

Ils sont très souvent fixés à l’avant d’une raquette. Encore appelés griffes, les crampons aident à avoir la parfaite accroche possible sur la neige.

Il est donc primordial de bien choisir vos équipements de montagne.

Les conditions idéales pour pratiquer

La randonnée en raquettes ne se déroule pas toujours sur des pistes balisées. Afin d’éviter d‘éventuels accrocs ou accidents, il est nécessaire d’être prudent. Voici un petit point sur les différents aspects sécuritaires à prendre en compte pour la pratique de ce sport de montagne.

raquettes-à-neige règles

Les conditions météorologiques en montagne

Les conditions météorologiques en montagne sont très changeantes, et peuvent très vite devenir dangereuses. La veille de la sortie, veillez à établir votre itinéraire en vous laissant une petite marge afin de rentrer avant la tombée de la nuit. Vérifiez également à nouveau la météo quelques minutes avant votre départ.

Faites attention au soleil

L’idéal est de sortir sous un grand ciel bleu, mais le soleil peut s’avérer être dangereux. Les ultraviolets peuvent augmenter de 10% tous les 1.000 mètres. La réverbération des rayons solaires sur la poudreuse peut atteindre 85%. Les risques de brûlure peuvent alors être élevés.

Des lunettes adaptées vous aideront aussi à protéger vos yeux d’une exposition aggravée ou d’une éventuelle brûlure. Il est recommandé d’opter pour des lunettes de catégorie 4. C’est donc un accessoire indispensable à avoir en montagne.

Bien choisir ses raquettes à neige

Comme pour toute autre activité, il est primordial de bien choisir sa raquette et l’équipement pour la montagne qui va avec. La marque Alpiniste est spécialiste à ce sujet. Le choix de la bonne raquette repose sur les critères suivants :

choisir raquettes-à-neige

La corpulence et la taille de l’utilisateur

Un randonneur léger doit se tourner vers une raquette dont la largeur du tamis est inférieure à 20 cm. Ceux qui sont corpulents doivent opter pour une largeur supérieure à 20 cm.

De même, plus le randonneur est grand de taille, plus sa raquette doit être longue.

Il serait inadapté pour une personne petite de corps d’utiliser une raquette trop large, car elle sera contrainte de marcher en écartant les jambes. Les petits gabarits devront prendre des raquettes étroites (+ 55 cm) et ceux qui sont corpulents, des raquettes longues (qui peuvent atteindre 70 cm).

Il est important d’y associer de bonnes chaussures de montagne.

La nature du terrain

La structure du terrain ainsi que la nature de la neige sont aussi des paramètres à considérer. Les randonneurs débutants doivent pratiquer cette activité sur des pistes damées. Les plus expérimentés peuvent aisément aller sur le hors-piste, dans la mesure où les conditions d’enneigement peuvent être moins favorables, et qu’ils sont déjà préparés à ce genre de situation.

En cas de pratique occasionnelle

Si vous faites de la randonnée pour le plaisir ou de manière occasionnelle, vous devez absolument penser à votre confort en choisissant des raquettes souples et flexibles. Ces dernières ont la propriété de reproduire le mouvement naturel du pied le plus fidèlement possible.

Pour une pratique habituelle ou une expédition

Il vous faudra des raquettes dotées d’une bonne accroche et d’une excellente stabilité. Les modèles à crampons fixés à l’avant du pied seront parfaits.

Comment s’habiller pour utiliser des raquettes ?

La veste

Elle doit être fonctionnelle et étanche, afin de gérer tous les aléas climatiques, et de préférence avoir une capuche. Mountain Warehouse en propose plusieurs.

Les sous-vêtements thermiques

Les sous-vêtements parfaits pour cette activité doivent être en laine mérinos (qui absorbent parfaitement la transpiration) ou en fibres synthétiques. Il faut absolument éviter les sous-vêtements en coton.

Il faut également savoir qu’en faisant de la randonnée, vous serez amenés d’une manière ou d’une autre à ôter ou doubler vos vêtements, selon la température ambiante. C’est la raison pour laquelle il est pratique et recommandé de porter des vêtements que vous pourrez facilement mettre et/ou enlever.

Enfin, il serait astucieux d’installer des guêtres sur vos chaussures et votre pantalon afin d’éviter tout risque que la neige ne pénètre dans vos chaussures. En bref, les vêtements chauds sont à privilégier. Helly Hansen et Millet font partie des marques favorites des aficionados de la montagne.

raquettes-à-neige-sportsogood

Le pantalon

Chaud et élastique, il doit s’ouvrir sur le côté ou le bas de jambe afin d’évacuer la transpiration.

Le bonnet et les gants

Pour protéger les extrémités du froid.

La casquette

Elle est incontournable, particulièrement durant le printemps et les journées ensoleillées.

Les chaussures

Pour une pratique qui va au-delà de 30 minutes, vous devez penser au confort de vos pieds en portant des chaussures de montagne qui isolent l’humidité et le froid. Des chaussures spécialement conçues pour la randonnée ou des bottes fourrées feront l’affaire.

Conseils pour pratiquer

Voici quelques conseils utiles pour faire une bonne randonnée.

Comment marcher avec des raquettes

Voici plusieurs manières de marcher avec des raquettes.

Marcher normalement

Comme son nom l’indique, il s’agit de marcher de manière naturelle. Ici, le bord gauche d’un pied passe au-dessus du bord droit de l’autre.

Marcher en écartant les jambes

Il s’agit ici de la méthode la plus répandue avec les raquettes à neige. En écartant les jambes, il y a très peu de chances que les raquettes ne se touchent. C’est une technique qui peut être physiquement éprouvante, raison pour laquelle elle est à utiliser sur de courtes distances.

Marcher en levant les jambes

Quand la neige est de type poudreuse, il est nécessaire de lever légèrement les jambes pour avoir une certaine aisance dans les déplacements.

Marcher en utilisant les cales de montée

Contrairement à ce qui se faisait avant, les raquettes modernes viennent presque toutes avec des cales de montée. Ces dernières peuvent être fixées de manière à légèrement surélever l’arrière du pied. Ceci permet de le maintenir en position horizontale même quand le randonneur est sur une pente. Mais en dévers, il faut toujours la replier au risque de perdre l’équilibre et de tomber.

Utiliser des bâtons de randonnée

Le recours aux bâtons de randonnée est souvent utile dans les randonnées, car ils aident à garder l’équilibre, surtout quand on s’enfonce dans la neige.

Le type de chemins à emprunter

Vous pouvez faire de la randonnée à raquette de neige sur différents terrains, le tout est de porter l’équipement adapté.

Si le terrain est escarpé en neige dure, une raquette au format traditionnel, avec un tamis étroit et une bonne propulsion sera l’idéal. Par contre, si la zone est poudreuse, vous feriez mieux de prendre une raquette avec large tamis pour une plus grande portance.

Lorsque le terrain est très accidenté, avec de fortes pentes, des passages étroits et délicats jonchés d’obstacles, il est préférable d’opter pour des crampons.

Les meilleures randonnées en raquettes

Vous trouverez ci-dessous le top 6 des meilleures randonnées à faire en France.

Les Vosges

Les Vosges représentent la forêt, mais aussi la gastronomie, le thermalisme et le Grand Ballon qui culmine à 1.424 mètres. Ses nombreux circuits de randonnée en raquettes en font un excellent cadre pour se ressourcer dans la nature, en famille ou avec des amis.

Il est idéal de profiter du Lac Blanc située à une altitude de 1.200 mètres. Vous y trouverez des pistes aménagées pour faire du ski alpin et du ski de fond, des sentiers balisés pour les randonnées avec de formidables panoramas enneigés. N’hésitez pas à faire un tour au domaine nordique du Donon-Prayé.

Les Alpes

De nombreux itinéraires et sites majestueux vous y attendent : la Vallée Blanche, l’aiguille du midi (3.842 mètres d’altitude), le Mont-Blanc, le haut glacier du Géant, la Mer de Glace, le sentier des trois Gouilles ou encore la Vallée de Chamonix.

Les Pyrénées

L’ascension du Doumidou qui culmine à 1.843 mètres vous réserve des sensations fortes et grandioses. Arrivés au sommet, vous profiterez d’un magnifique panorama à 360° sur l’Ariège, le massif des Madres, l’Aude et le Canigou.

La Cime de Pomarole qui culmine à 2.456 mètres vous attend les bras ouverts, ainsi que l’ascension du pic d’Espaillat situé à 2.262 mètres.

Le Queyras

Le GR58 encore connu sous le nom de Tour de Queyras, offre aux randonneurs plus de 100 km de piste pour leur loisir. Vous pourrez aussi tester vos compétences et vos réflexes sur l’itinéraire de la célèbre Croix de Curlet.

Le Jura

Le parc naturel régional du Haut-Jura est doté de 4 grands sites nordiques de Grandvaux (Saint-Laurent, Nanchez/Les Piards, Saint-Pierre et le Lac-des-Rouges-Truites), avec des parcours balisés et des circuits de raquettes damés ou pas. Vous ne sauriez quitter la zone sans passer par le Grande Traversée du Jura et ses paysages à couper le souffle.

Le Mercantour

Le parc national du Mercantour a tous les atouts pour divertir n’importe quelle catégorie de randonneurs à raquettes. Il est doté de plusieurs itinéraires balisés à niveaux variables.

Vous gagnerez aussi à visiter le lac artificiel des Meshes, la vallée des merveilles, la vallée vers Castérino ou encore la baisse de la Valmasque située à 2.549 mètres d’altitude.

Conclusion

La randonnée à raquette à neige est une activité que vous pouvez pratiquer de manière occasionnelle ou comme un passe-temps à part entière. C’est un loisir qui permet de s’amuser, mais aussi de faire travailler les muscles du corps. La neige nécessite certaines précautions, raison pour laquelle il faut bien choisir sa raquette avant de faire une randonnée. Bien plus, il faut savoir quels équipements porter, comment s’habiller et comment se mouvoir avec des raquettes. Grâce à cet article, vous savez tout dans ce domaine, et vous pouvez choisir l’une des destinations présentées ci-dessus pour en profiter !

raquettes-à-neige-comment-marcher

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      SportSoGood
      Logo
      Register New Account
      Reset Password